Avec la magie de la photographie, une photo peut être belle même si le gâteau est moche :-). Pour cela, des astuces existent pour faire une belle photo de pâtisserie.

Utiliser la lumière naturelle du jour

Pour une photo de pâtisserie bien réussie, la lumière du jour est largement importante. Une photo à la lumière naturelle sera toujours plus belle que celle au flash ou avec une ampoule allumée. Ce n’est qu’à défaut de lumière du soleil, pour une prise de photo le soir par exemple, que le recours au flash avec un diffuseur est nécessaire. Le résultat peut être tout aussi correct.

Bien gérer l’éclairage

La source de lumière doit être de droite, de gauche ou de derrière et non pas de face car la lumière sera dissimulée par le corps de celui qui prend la photo, entraînant une ombre indésirable. Celle-ci sera réduite à l’aide d’une surface réfléchissante, qui, placée en face de la lumière, renverra la lumière et affaiblit l’ombre. Il s’agit d’un réflecteur, correspondant à un grand morceau de carton blanc ou à une feuille de papier tout simplement.

Mettre en exergue les détails

Lors de la prise de photo, il faut se mettre au plus près possible du gâteau en zoomant afin que tous les détails soient bien montrés. Le gâteau peut être découpé en morceaux dont la taille peut varier pour plus d’effets. Un gâteau bien glacé est plus facile à découper, sans laisser des miettes en sachant qu’une photo pourra mettre en évidence les imperfections comme les bosses, les creux, les miettes ou les tâches. Dans le cas de bavure, des retouches sur photoshop sont nécessaires.

Choisir un fond uni

Un mur uni et propre donne un beau rendu pour une photo de pâtisserie. Le mur est un élément de pure sophistication architecturale dont il est préférable que sa couleur soit différente de celle du gâteau. Le papier peint à motif est donc à éviter pour faire un fond d’une belle photo de pâtisserie.

Mettre des accessoires et jouer avec les couleurs

D’une manière générale, plusieurs éléments créeront l’ambiance de la photo, tels que le fond, la table et les accessoires, outre le design du gâteau. En guise d’accessoires, le choix est large en allant de confettis aux rubans, en passant par des couverts à gâteaux, ou encore de belles serviettes en papier, des jouets, et bien d’autres encore, l’imagination est sans fin. Le but est de remplir le cadre puisqu’une photo bien remplie attire aisément tout en favorisant la promenade oculaire à travers l’image. Toutefois, les accessoires ne doivent pas masquer ni nuire le gâteau, ce dernier doit être surélevé pour ne pas se perdre dans la masse des accessoires.

Un objectif entre 50 et 100 millimètres assez lumineux, dotant d’une ouverture de F3,5 ou F2,8 ou plus fera bien l’affaire quand il s’agit d’une photographie de pâtisserie.

Par ailleurs, une touche de couleurs sur le gâteau est agréable aux yeux, une cerise, une fraise ou d’autres ingrédients pour donner des couleurs rouge, rose et vert sont, entre autres, utilisées.

Les photos de pâtisserie doivent être prises sous différents angles afin de varier les plaisirs, en vue aérienne, de côté, de dessous etc.